Rechercher
  • consuldia

Mobilisation des Fondations pour soutenir les jeunes

Dernière mise à jour : 9 avr.

De nombreuses fondations s’engagent pour la jeunesse, car celle-ci constitue une population particulièrement vulnérable. La pandémie de Covid-19 a accru la précarité des jeunes, rendant davantage vitale l’action des fondations. Répondant à l’appel, celles-ci ont su réinventer leurs actions et modes de fonctionnement : le CFF a rencontré plusieurs d’entre elles.

De nombreuses fondations s’engagent pour la jeunesse, car celle-ci constitue une population particulièrement vulnérable. La pandémie de Covid-19 a accru la précarité des jeunes, rendant davantage vitale l’action des fondations. Répondant à l’appel, celles-ci ont su réinventer leurs actions et modes de fonctionnement : le CFF a rencontré plusieurs d’entre elles.


« Vous avez une idée de design en tête ? Trouvez le design idéal pour votre blog, quel que soit votre style. Il y a de superbes mises en page pour tout les goûts ».

L’engagement des Fondations pour la jeunesse à l’épreuve de la pandémie


Symbole de la relève générationnelle et moteur des grandes évolutions sociales, la jeunesse est souvent représentée comme le fer de lance d’une société. Ces citoyens en pleine construction constituent pourtant une frange de la population vulnérable et particulièrement exposée. Première victime du chômage ou encore de la précarité, la jeunesse est un public prioritaire autant pour l’Etat que pour les organisations philanthropiques. De nombreux fondations et fonds de dotation sont ainsi spécialisés dans la protection et l’accompagnement des jeunes. Toutefois, depuis mars 2020, les besoins des jeunes entre 15 et 28 ans se sont drastiquement accentués.


La crise de la COVID-19 a touché et touche encore durement les sociétés à travers le monde, frappant plus sévèrement encore les populations les plus fragiles. Les jeunes n’y font pas exception. Leur santé psychologique, leur capacité à mener des études, leur insertion sociale et professionnelle dans la société, ainsi que leurs possibilités d’engagement pour de grandes causes ou de découverte du monde à travers la culture ont été lourdement affectés par la pandémie. Ces aspects sont indispensables au bien-être et au développement des citoyens de demain, et ils sont menacés.

Se mobilisant et se réinventant face à cet appel à l’aide, les fondations et fonds de dotation ont par conséquent intensifié leurs efforts pour la jeunesse, refusant de l’abandonner à son sort. L’équipe du CFF est allée à leur rencontre.


L’éducation pour tous, mot d’ordre des fondations


Le bien-être moral et l’accès à l’éducation font partie des besoins les plus fondamentaux des jeunes, aussi la lutte contre le décrochage scolaire de la jeunesse est un réel leitmotiv pour certaines fondations. Il s’agit d’enjeux importants qui existent depuis de nombreuses années même si la crise de la Covid a mis en exergue certaines difficultés et inégalités.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout